Accueil » Actus » Retour sur le business de la mort dans M6 Capital

Retour sur le business de la mort dans M6 Capital

23 Oct

Vous en pensez quoi ?

Le magazine de M6 diffusait ce dimanche 20 octobre 2013 un reportage sur le marché de la mort au nom évocateur « Vous mourez, ils en profitent ! ».

Suivi par 2,8 millions de téléspectateurs, le magazine, qui se retrouve en 4ème position en termes d’audience, n’a pas remporté le franc-succès escompté par la chaîne malgré son titre racoleur.


Retour sur ce reportage qui a le mérite, en cette période de la Toussaint, de mettre à plat les grandes tendances 2013 en matière de pratique funéraire.

A la fois sérieux et tournés sur un ton décalé, les reportages étaient loin de mériter le titre à l’allusion péjorative du magazine.

Ce dernier s’est intéressé à quatre grandes tendances dans le business de la mort :

– Les obsèques low cost : est-il bien raisonnable de s’y aventurer ?

– L’héritage : casse-tête et division au sein des familles

– Les animaux aussi ont le droit de laisser une trace sur terre

– Acheter en viager : lucratif ou dangereux ? Respectueux des plus âgés ?

Capital aborde ces thèmes tabous qui sont synonymes de grosses sommes d’argent à dépenser pour les familles endeuillées et rapportent gros aux acteurs du domaine.

 

Le magazine commence par un sujet qui nous concerne tous : le marché des pompes funèbres.

 

Ce marché représente 3 milliards d’euros par an avec environ 550 000 décès en France.
Pas étonnant que ce secteur génère de grosses sommes quand on sait que les obsèques coûtent en moyenne 4 500 euros. Il s’agit d’une des plus grosses dépenses de la vie au même titre que l’achat d’une voiture ou d’une maison.

Seulement voilà, avec l’arrivée de la crise, les Français ne peuvent pas tous se permettre d’investir de tels montants. Par ailleurs, 15% d’entre eux désirent allouer un montant moindre pour leurs obsèques. Ainsi, de nouveaux venus font leur entrée sur ce marché : les obsèques low cost.
Le journaliste Frédéric Monteil s’est donc intéressé de près à deux de ses acteurs : Ecoplus Funéraire au slogan évocateur : « Mourir ne doit pas être un luxe » et Révolution-obsèques.fr, le site des Services Funéraires de Paris proposant des obsèques à partir de 789 euros.

Capital nous fait rentrer dans les coulisses de ces pompes funèbres mais aussi dans la vie intime de particuliers qui ont décidé d’organiser à l’avance leurs obsèques. On rentre ainsi dans la sphère privée de deux retraités qui stockent leur cercueil en carton dans leur garage. Ces derniers sont en kit et à monter soit même de la même façon que des meubles achetés chez Ikea. Plutôt original et preuve qu’aujourd’hui la mort devient de moins en moins tabou.

Par ailleurs, décomplexé, le journaliste n’hésite pas à mettre en scène ses propres obsèques jusqu’à se faire maquiller par un thanatopracteur et essayer un cercueil afin de nous expliquer le déroulement et toutes les étapes financières d’un enterrement.

Les animaux aussi peuvent être lucratifs dans ce domaine

Pour rester dans l’insolite, le reporter s’intéresse également aux amoureux des animaux qui n’hésitent pas à investir dans un caveau en or pour leur chien ou encore à les faire empailler pour les avoir toujours avec eux, pratiques couramment exercées aux Etats-Unis.

Le traitement des sujets consacrés aux problèmes de l’héritage et du viager

Le cas de la succession de Charles Trenet est pris pour exemple dans ce reportage. Même si on comprend bien les enjeux et les lois concernant l’héritage, cet exemple reste minoritaire. En effet, la somme moyenne en France d’une succession s’élève à 34 000 euros environ.

Le viager est, quant à lui, un thème à double tranchant difficile à traiter objectivement. En effet, chacun se fait sa propre opinion.

Entre ceux qui trouvent que c’est une bonne affaire à la fois pour l’acheteur et pour la personne qui percevra la rente et ceux qui déclarent que ces acheteurs en viager sont comparables à des charognards attendant la mort de leur vendeur.

Capital a traité ces sujets de manière objective sous le registre économique tout en dédramatisant.

Pour en savoir plus sur le prix des obsèques près de chez vous:

Si vous souhaitez en savoir plus sur les prix pratiqués dans votre région, vous pouvez consulter www.meilleures-pompes-funebres.com.

Il s’agit d’un annuaire en ligne de pompes funèbres qui propose des devis en ligne aux internautes afin de comparer les prix des agences à proximité de leur domicile. Le site pourra également les aider dans le choix d’une agence de pompes funèbres grâce à son système de notation collaborative.

Les familles sont en effet la possibilité de noter et laisser des commentaires sur les agences avec lesquelles elles ont eu affaire.

Vous pouvez revoir le reportage de Capital ici.

Un commentaire pour “Retour sur le business de la mort dans M6 Capital”

  1. VOIRE POUR LES OBSEQUES LOW COST

Laissez un commentaire